Les 5 plus anciennes maisons de Montréal

Montréal est une ville aux multiples visages. Une ville qui change, grandit et évolue constamment. Mais même au cœur de toute cette agitation, il y a des choses qui demeurent constantes.

Qu’il s’agisse de moulins, de fermes ou d’habitations, ces bâtiments ont résisté à l’épreuve du temps et offrent aujourd’hui un aperçu unique de la vie à l’époque de la Nouvelle-France. Remontons les siècles sans plus tarder avec cinq des plus vieilles maisons de Montréal.

1. La maison Descaris (1688)

Fièrement érigée au cœur du quartier de Notre-Dame-De-Grâce, la fameuse Maison rose fait partie des plus vieux bâtiments de Montréal. Construite en 1698 par Michel Descaris — l’un des premiers colons à peupler l’île de Montréal — cette ancienne maison de ferme se trouvait au beau milieu de terrains agricoles. Sur ces terres fertiles, la famille Descaris cultivait les fameux melons de Montréal qui étaient servis jusqu’à New-York. Aujourd’hui, cette maison aux briques rose bonbon observe inlassablement le va et viens des automobiles qui ont remplacé les calèches d’antan.

2. Le moulin à vent de Pointe-aux-Trembles (1720)

Situé à l’Est de l’île de Montréal, le Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles est l’un des derniers moulins à vent du Québec. Bâti par les seigneurs sulpiciens vers 1720, ce vieux bâtiment montréalais permettait non seulement de moudre les grains apportés par les colons, mais aussi de servir d’abris en cas d’attaque d’ennemis. Classé comme bien archéologique en vertu de la loi sur le patrimoine culturel, ce vestige du régime seigneurial en Nouvelle-France

3. La maison Jacques Morin (1674)

Cette maison toute en longueur aux pierres chaulées a été construite en 1674 par Jacques Morin. Quelques années après, en 1698, la maison fut incendiée et son propriétaire aurait été abattu à la suite de l’épisode du massacre de Lachine. La maison a ensuite été restaurée par les descendants de la famille Morin après la Grande Paix de 1702.

Situé à Dorval, dans la périphérie de Montréal, ce joyau de l’architecture du XVIIe siècle aurait servi de relai de poste pour les diligences en partance pour Kingston.

4. La maison Hurtubise (1739)

Construite en 1739, la maison Hurtubise figure indubitablement dans le palmarès des plus vieilles maisons de Montréal. Située sur le flanc ouest du Mont-Royal, la demeure quasi tricentenaire témoigne des fermes établies au début du XVIIIe siècle et de leur intégration dans la société urbaine au fil des décennies. Avec ses murs en pierre des champs, son soubassement presque carré et son toit en accent circonflexe, la maison Hurtubise est emblématique des ferme d’inspiration française à Montréal.

5. La Maison Saint-Gabriel (1668)

 Acheté en 1668 par Marguerite Bourgeoys, le site historique de la Maison Saint-Gabriel est l’un des plus beaux exemples de l’architecture traditionnelle de la Nouvelle-France. Située à Pointe-Saint-Charles, la magnifique bâtisse a servi de foyer à près de 770 filles du Roy envoyées par Louis XIV pour peupler la colonie.

La Maison Saint-Gabriel est considérée par beaucoup comme étant la plus vieille maison de ferme de Montréal et l’un des plus beaux vestiges du régime français au Canada.

Reconvertie en musée depuis 1966, ses guides habillés en costumes d’époque offrent à leurs invités une visite guidée de la cave au grenier tout en relatant les aléas de la vie du temps de la Nouvelle-France.

Venez visiter la maison Saint-Gabriel, l’un des plus vieux bâtiments de Montréal

Démonstration de métiers anciens, fabrication de pain artisanal, atelier d’apiculture urbaine, la Maison Saint-Gabriel offre une multitude d’activités tout au long de l’année qui replongent petits et grands dans la vie quotidienne du monde rural du XVIIe siècle.

Si vous souhaitez visiter le plus ancien témoin de l’architecture rurale de Montréal et vivre une expérience inoubliable dans ce lieu historique, réservez vos places dès à présent.